Le manifeste de Tobie

Manifeste pour la mise à jour des discours sur Dieu

Nous reconnaissons que tous les discours sacrés ou profanes sur Dieu doivent être en accord avec les énoncés suivants.

1. Dieu se manifeste dans :

  • la matière apparue il y a près de quatorze milliards d’années comme en témoigne le rayonnement fossile du cosmos;
  • une production infinie d’espèces vivantes depuis l’émergence de la vie sur Terre il y a plus de trois milliards d’années;
  • le langage grammatical par lequel l’humanité a acquis, il y a quelque deux cent mille ans, la possibilité de se poser des questions sur tout et de s’autodéterminer;
  • la possibilité qui existe, pour l’espèce humaine, de se construire sur la base d’une solidarité universelle, la haine et les divisions n’étant que le résultat d’un amour non comblé.

2. Aucun discours sur Dieu n’est définitif, les approximations étant continuellement sujettes à des mises à jour qui respectent l’évolution de l’humanité, tant pour les connaissances que pour la sensibilité morale.

3. La responsabilité de mettre à jour les discours sur Dieu est répartie dans toute l’humanité, chaque personne et chaque collectivité ayant voix au chapitre pour dire comment Dieu se manifeste en elle.

4. l’humanité  a l’entière responsabilité des normes de comportement et des règles qu’elle se donne pour maintenir la cohésion des sociétés, les éléments suivants faisant l’objet d’un consensus au début du XXIe siècle :

  • ne pas tuer;
  • ne pas causer de souffrance;
  • ne pas priver d’autonomie;
  • ne pas mentir;
  • ne pas tromper;
  • ne pas voler;
  • respecter ses promesses ;
  • obéir aux lois justes.

5. Tout ce qui est ajouté dans le discours sur Dieu, quel qu’il soit, ne peut entrer en contradiction avec les énoncés qui précèdent et ne sert qu’à l’adapter à chaque contexte particulier.


Adapté du roman Le Dieu de Tobie, p. 86-87.